Le retour du balancier

Lors du dernier épisode, la gang du Rythme a vécu un très beau moment pendant le cours sur l’estime de soi. Bien sûr, les ateliers de Normand sont toujours chargés d’émotions mais cette fois, c’est le formateur qui a laissé savoir qu’il avait grandit à travers ces échanges.

C’était le dernier atelier de Normand et on sentait qu’il était reconnaissant de cette rencontre avec ces sept jeunes autochtones. Il a d’ailleurs confié à Samian qu’il avait beaucoup appris lors de ces trois ateliers et que ça lui donnait le goût d’en connaître plus sur les communautés. Après avoir entendu la chanson de groupe, il semblait vraisemblablement ému. C’est la larme à l’œil qu’il a dit ceci au groupe : « J’ai l’impression que vous allez devenir la voix des communautés. (…) On ne se connaît pas, on est deux entités, chacun de notre bord de la rivière. Il est temps qu’on se fasse un pont et vous êtes le pont. »  Une phrase qui restera probablement gravée longtemps dans la mémoire de ces jeunes artistes.

Dernier cours avec Normand d'Amour

Ce moment prouve que Le Rythme est une expérience rassembleuse et enrichissante pour tous ceux qui y prennent part !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>